07/07/2008

7 juillet 2007, cette fois c'est parti !

Nous avons commencé par du lourd, ...  

La maison voisine est batie sur vide ventilé et nous avons fait le choix d'avoir des caves sous toute la maison.

Premier imprévu : la reprise en sous oeuvre des fondations voisines.

En gros, il s'agit de creuser sous les fondations de la maison voisine et de remplir les cavités de béton, afin d'amener le niveau des fondations voisines au niveau de nos futures caves. 

Sans cela, le risque est de voir la maison voisine s'ecrouler lors du terrassement. Oups !

 

Après coup, j'avoue que même si l'ingénieur en stabilité ne cessait de répéter que c'était une opération courante, creuser sous la maison voisine est un peu stressant.

 

 

2007-07-12 repérage des trous

En pratique, on a creusé 9 cavités au total.  3 cavités par jour de travail.

2007-07-12 papy à la manoeuvre

Début facile : la machine fait le boulot.  Papy (mon beau-père) aux commandes.


 

 

2007-07-12 je peaufine le trou

Hélas, le bras de la pelleteuse ne descend pas suffisamment bas et il n'y a pas place pour une plus grosse pelleteuse.  Donc, c'est à la pioche et à l'huile de coude que se termine le travail...

 

 

 

2007-07-12  une des trois fouilles avant bétonnage

Chaque cavité fait 160 cm de haut, 100 cm de large et 40 cm en profondeur.

2007-07-20 un vrai bourbier

Reste alors à bétonner.  Avec la pluie qui nous accompagne, c'est un peu le bourbier sur le chantier ...

 

2007-07-21 decoffrage et contrôle du contact avec les fondations

Après décoffrage, je vérifie que le contact entre les semelles de la maison voisine et le béton coulé est correct.  

 

caves


Finalement, après trois semaines, le terrassement a lieu.   La reprise en sous oeuvre est parfaite.  Aucun dégat n'a été décelé à l'habitation voisine.
 

 

20:56 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Question re prise en sous oeuvre Bonjour,

juste une petite question sur votre reprise en sous oeuvre, il s'agit simplement d'une reprise sous forme de "piliers" de "160*100*40" ? et si oui quel espace sépare les pilliers ? Ou bien est-ce que vous avez fait un mur en dessous de l'intégralité de la semelle ?

Merci d'avance.

Écrit par : yves | 09/09/2009

la reprise en sous oeuvre consiste bien en un "mur" sous la totalité de la semelle. La réalisation a eu lieu sous forme de tronçons d'un mètre.

Écrit par : guy | 09/09/2009

Bonjour,
le bétonnage de votre reprise en sous-oeuvre était-il ferraillé ? Si oui, avez-vous quelques photos, svp ?
Si vous avez également une ou deux photos du coffrage et du coulage, je suis intéressé par mail.
Merci d'avance et bravo pour ce chantier.

Écrit par : Michael | 18/03/2014

Les commentaires sont fermés.